mardi, décembre 6, 2022
Blog Conseils

Comment négocier le prix d’un bien immobilier ?

Au cours de l’achat ou de la location d’un bien immobilier, la négociation du prix constitue une étape clairement très importante. Elle permet aux deux parties concernées de définir le montant adéquat à payer pour le loyer ou pour l’acquisition du bien. Quels sont donc les conseils pour bien négocier le prix d’un bien immobilier ? Découvrez-en quelques-uns dans ce texte.

Bien maîtriser le marché immobilier local

Pour faire une bonne négociation du prix d’un bien immobilier, maîtriser le marché de l’immobilier local est un atout important. En effet, grâce à une analyse des prix des biens semblables sur le marché, vous pourrez effectuer une bonne négociation.

Notez que vous avez aussi la possibilité d’obtenir auprès des agences immobilières des estimations de prix relatifs à diverses catégories de biens immobiliers. De plus, sur le site negocier-prix-immobilier.ch, vous trouverez d’ailleurs de nombreuses autres infos complémentaires.

Se baser sur son budget


La négociation du prix d’un bien immobilier doit également se faire compte tenu de votre budget. En réalité, dès lors que vous vous fixez une limite budgétaire, vous savez à peu près dans quelles limites rester au cours des négociations. Toutefois, sachez que même si le prix du bien est au-dessus de votre budget, le vendeur n’est pas tenu de vous accorder une ristourne.

En dehors du loyer ou du prix d’achat, il faut savoir que les frais du notaire s’ajoutent aussi au prix du bien. En outre, faites attention aux vendeurs qui exagèrent sur le prix des biens qu’ils mettent sur le marché. Il s’agit d’ailleurs de l’une des raisons importantes pour lesquelles une maîtrise préalable du marché local s’avère indispensable.

Se renseigner sur la date à laquelle le bien a été mis en vente

Lorsque vous décidez d’acheter un bien, renseignez-vous sur la date à laquelle il a été mis en vente. De manière générale, si le bien a été mis en vente depuis plusieurs mois, cela peut être le signe d’un prix trop élevé.

Dans ce cas, pour commencer les négociations, proposez un prix inférieur de 10 % à celui que le propriétaire propose. Pour les biens mis en vente très récemment, n’hésitez pas non plus à proposer des réductions de prix, car vous faites partie des premiers venus.

Similar Posts