dimanche, décembre 5, 2021
Blog Conseils

Bail professionnel ou commercial : lequel choisir pour une boulangerie ?

A moins de racheter une enseigne existante, créer de toutes pièces une boulangerie n’est pas si simple. Au-delà de l’aménagement et du personnel, il faut d’abord trouver un local et conclure un contrat avec son propriétaire.

Et c’est là que les choses peuvent se compliquer. Quel type de bail avoir pour une boulangerie ? Quelle est la différence entre le bail professionnel et le bail commercial ?

Quel bail pour une boulangerie ?

Il existe deux types de baux, qui se confondent souvent mais qui n’ont en fait pas le même objectif. Ils sont utilisés pour des activités différentes : le bail commercial s’adresse aux commerces, artisans et industriels ; le bail professionnel s’adresse aux professions libérales.

Le boulanger étant un artisan et un commercial, il doit donc avoir un bail commercial.

C’est l’un des éléments importants dans la vie de la boulangerie et pour l’activité du boulanger. C’est le contrat de location du local qui sert à mettre en place l’activité professionnelle.

Le locataire doit faire attention au prix du loyer, qui est établi par rapport au prix du quartier et du marché mais aussi à l’état du local. S’il est déjà équipé ou s’il est grand, il sera forcément plus cher. Avant d’accepter, renseignez-vous sur le prix du marché afin d’établir une comparaison. Il est conseillé de se faire aider par un professionnel de l’immobilier pour éviter les affaires qui ne sont pas sérieuses.

S’il le souhaite, le boulanger peut commencer une activité complémentaire, comme la pâtisserie. C’est autorisé et le propriétaire ne peut pas refuser. Il faut par contre le tenir au courant de votre évolution. Il peut également faire les travaux et l’aménagement qu’il veut (en savoir plus sur le site de Poly Concept).

Bail commercial et professionnel, quelles différences ?

Nous avons vu que ces deux types de baux s’adressent à des activités différentes, mais ce n’est pas le seul élément qui les oppose.

Qu’est-ce qu’un bail commercial ?

Le bail commercial est un contrat adressé aux commerçants, industriels ou artisans qui souhaitent louer un local commercial pour exercer leur activité.

C’est un accord entre le propriétaire et le locataire, qui doit se faire en présence d’un avocat ou d’un notaire. Il ne s’agit pas forcément d’un document écrit : tout peut se faire à l’oral.

Ce contrat dure 9 ans et peut être renouvelé. Le locataire n’a pas le droit de sous-louer son local, sauf si une clause le lui autorise.

Qu’est-ce qu’un bail professionnel ?

Il est adressé aux professions libérales comme les architectes, les psychologues, les pharmaciens ou les dentistes. Le bail professionnel est obligatoirement un contrat écrit, qui a une durée de 6 ans minimum. Il n’y a aucun droit de renouvellement.

Le locataire peut résilier son contrat à tout moment avec un préavis de 6 mois, et il a le droit de sous-louer le local, sauf si une clause le lui interdit.

Comment choisir son local pour créer une boulangerie ?

La boulangerie est un commerce apprécié par les consommateurs. Les artisans boulangers peuvent fabriquer du pain qui sort de l’ordinaire et qui a plus de goût que le pain industriel des grandes surfaces. C’est donc un business à fort potentiel.

Mais le choix du local a un grand impact sur le succès de la boulangerie. S’il est mal choisi ou mal agencé, les consommateurs pourraient éviter de s’y rendre.

La localisation est un premier critère. Si le local disponible se trouve dans un lieu très fréquenté, comme près d’une gare ou dans une rue piétonne, de nombreuses personnes passeront toute la journée devant votre boulangerie. Mais attention à la concurrence : si un commerce offre le même service que vous, ne vous mettez pas dans la même rue.

La surface et l’aménagement de la boulangerie est importante. Il s’agit d’une clientèle de passage, qui ne reste que quelques instants. Avoir un grand et beau local n’est pas très important : l’important pour les clients, c’est la qualité des produits.

Similar Posts